Patrimoine communal

L'église Sainte-Eulalie

Edifiée au XIIe siècle, remaniée au XVIe, elle possède une nef romane unique éclairée par sept grands vitraux retraçant la vie du Christ selon les mystères du Rosaire. Dans le chœur, grands vitraux du martyre de Ste Eulalie, les quatre évangélistes et les quatre prophètes ; et sur le portail ouest  Renaissance, la Crucifixion.
Le plafond est garni de lambris peints (excellente acoustique). À voir, classés monuments historiques, la tribune, un retable, un bénitier en marbre blanc de 1492 et deux tableaux restaurés récemment.

eglise de Genillé

Le Presbytère

Ancienne “camuserie” (bureau du comptable des domaines du seigneur de Genillé) dépendant du logis seigneurial de Genillé, c’est un édifice du XVe siècle. Devient presbytère au XIXe siècle.

Pavillon de l'octroi

Bâtisse du XVe siècle, probablement pour accueillir un relais de poste. Au début du XIXe siècle, le pavillon est transformé en octroi, recueillant le bureau de perception des taxes imposées sur les marchandises échangées aux foires et marchés de Genillé.

pavillon

Château de Genillé

Le château de Genillé est, dès 1483, la demeure attestée d’Adam Fumée, médecin de Charles VII et Louis XI. De nombreux travaux ont été exécutés à cette époque sur des fondations du XIIe siècle dont les deux tours poivrières en restent des vestiges. 

chateauG

Les moulins de l’Indrois

Au nombre de sept, les moulins sont situés sur les bords de l’Indrois. Les plus anciens, celui du Pont et de la Roche, datent du XIIIe siècle mais ont été totalement repris au XIXe siècle.
moulinR

L’alambic

En 1924 un expert agricole de la commune acquiert un alambic pour l’exploiter. La commune dispose à cette époque de 300 hectares de vignes. Très vite la gestion de l’alambic est confiée à un syndicat, « l’Econome », qui compte 320 adhérents à sa création. On distillait à l’origine essentiellement du marc de raisin, du vin ou des lies mais également des fruits produits localement (prune, poire…).

alambic

Château de la Bourdillère

Siège d’une seigneurie au XVe siècle, le château est racheté au XVIIe siècle par la famille Menou, seigneur de Genillé. En 1660, le lieu est transformé en couvent pour jeunes filles de l’aristocratie. Entre 1939 et 1965, le château fut également la résidence secondaire de l’actrice Rosine Deréan et de son époux, l’acteur Claude Dauphin.
chateauB

Château de Marolles

Le château de Marolles, bâti sur les fondations d’un premier château construit au XIIe siècle par Elie de Marolles, vassal du seigneur de Montrésor. Une partie de l’édifice actuel date du XVIe siècle et est due au grand-père de Michel de Marolles. Le château fut acquis au XIXe siècle par la famille Raoul-Duval qui entreprit de grandes transformations. 

Manoir de la Thibaudière

Ce pavillon bourgeois de style néo-renaissance a été construit vers la fin du XIXe siècle dans les bois de Marolles par la famille Raoul-Duval. 

Genillé La Thibaudière

Grande Ferme Neuve

La Grande Ferme Neuve qui dépendait jadis du domaine de Marolles a été construite au XIXe siècle par Philippe Dubreuil-Chambardel qui en fit une première ferme-école. Elle fut profondément agrandie par Fernand Raoul-Duval qui en fit une vaste entreprise agricole. L’endroit accueille deux éoliennes Bollée datant de 1873 et 1878.

GrandeF

Château de Rassay

Le château actuel de Rassay date du XVIIIe siècle, complètement reconstruit sur l’emplacement d’une demeure du XIIIe siècle qui tombait alors en ruines. Entre 1895 et 1923, elle accueille une fromagerie industrielle qui sera tenue par une femme, Florence Danion. Le château appartient toujours à ses descendants.

chateauR

Maison forte de Montaigu

Le fief de Montaigu est mentionné dès 1212. Son propriétaire est alors Elie de Grillemont. Cette demeure servait peut-être autrefois de lieu de protection sur le chemin gallo-romain menant de Blois à Loches.
Près de la maison forte, se tient une fontaine dite « miraculeuse » élevée au XVIIIe siècle. Protégée par une grille, elle avait la réputation de guérir les maladies des yeux, voire de faire maigrir.

fontaine

Château de Marsin

Le château de Marsin est une ferme fortifiée du XVe siècle dont la famille éponyme remonte au XIIIe siècle.

Habitations troglodytiques des Blavetières

La présence humaine dans ces affleurements calcaires date du Néolithique. Mais la transformation en habitations s’est opérée dès le Moyen-âge.

blavetieres

Suivez toute l'actualité
de votre commune

Par email ou par sms recevez régulièrement des nouvelles de votre commune de Genillé. 

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. 

L’inscription à la newsletter est soumise à l’article 32 de la Loi informatique et libertés

Sendinblue Newsletter